Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 20:00
 

Il y a d'autres manières, que les chiffres et les lettres, de se faire des quadrillages où accrocher son corps, sa chair.

Béatrice Rilos :

Je dessine toujours sur ma peau. Le support n’est pas commode. J’utilise des stylos-bille… peut-être que l’outil n’est pas adéquat.
Les dessins que j’obtiens ne me conviennent pas encore, je garde espoir d’y parvenir.
Je ne sais pas ce que je cherche, pourtant il me semble que le but est le même que celui joué par les objets en tissu : non pas recouvrir la surface, mais y créer un réseau de signes, quelque chose pour me consolider : un exosquelette.

Partager cet article

Repost 0
Published by cécile portier - dans A mains nues
commenter cet article

commentaires

anne bénédicte 25/02/2009 22:07

Cécile, je découvre ton blog. Et je prends un grand plaisir à te lire. Tes récits de tranches de vie, de regards sur le quotidien me font écho. Cela fait longtemps que je repousse au lendemain l'écriture sur toutes ces pensées brassées jour après jour et dont il ne reste aucune trace. Je regrette de ne pas avoir pris plus de temps pour discuter avec toi, là-haut pendant ces vacances. Sur l'écriture, la "mi-life crisis", l'amour, le projet A mains nues, la ville, le métro, les rencontres... Je ne savais pas que tu écrivais que la ville te manquait. A moi aussi.
Bonne soirée, bises à vous 5 et à très vite
Anne-Bénédicte

cécile portier 25/02/2009 22:19


Merci Anne Bénédicte pour ton message. Nous aurons l'occasion, c'est sûr, de nous parler plus!