Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 19:54
Décrire les choses petites, se laisser accrocher par elles qu'un moment d'inattention écrase, c'est faire le pari qu'elles se réalisent exactement comme les grands mouvements dans lesquels nous sommes pris et qui parfois nous étouffent.
(Je ne dis pas que ça peut servir à quelque chose. Savoir, par exemple, dans les grands mouvements, où creuser pour désensevelir les victimes)

(photographie Nathalie Ryser)

Partager cet article

Repost 0
Published by cécile portier
commenter cet article

commentaires

Christophe Borhen 06/03/2009 11:49

Oui mais...

La Terre Promise, ai-je lu quelque part, c'est que nous sommes tous promis à la terre - non ?

cécile portier 06/03/2009 15:14


en attendant les promesses de la terre nous aspirons au ciel (celui qu'on respire, pas forcément plus haut que ça)