Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 13:17

Entièrement dédiées à la conduite, au pilotage, elles s'accordent un moment d'inaction, pas de relâchement : la posture de l'étirement convient mieux certainement pour se délasser de la concentration sur le volant, sur la route.

Ces mains, je présume, ne se savent pas vues. Pas de pose dans ce geste si manifesté pourtant : une manifestation, une proclamation du repos.

On fait le même geste, souvent, en mettant les mains croisées derrière la tête. Là, preuve que malgré la manifestation de repos le conducteur fait encore corps avec son outil de travail : le geste englobe l'appuie-tête. Comme si l'appuie-tête lui aussi avait besoin d'être soutenu, détendu.

Cette photo n'est pas de moi, mais comme je suis un peu bouchée je n'ai pas complètement compris où s'arrêtait l'anonymat requis : aux mains du conducteur de bus, ou aux mains du photographe des mains du conducteur de bus. Encore une histoire de tête et d'appuie-tête, en somme.

Mais, petite devinette, il y en a certains qui suivent ce blog qui peut-être pourraient en reconnaître l'auteur, en regardant bien.

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
Cécile, le mon du fichier image donne la réponse : mainsparfbon.jpg
http://accel10.mettre-put-idata.over-blog.com/600x400/2/55/80/40//mainsparfbon.jpg
la photo est fascinante !
à bientôt>>>guillame
Répondre
C


Eh oui! Je ne suis pas très douée pour les énigmes! Et c'est vrai que cette photo donne beaucoup à penser. A bientôt
Cécile



J
françois bon ?
j'aime ce travail sur les mains (ai toujours été très préoccupée par mes mains : trop grandes pour moi au collège, je les cachais)
Répondre
J
un photographe avec des cheveux blancs un peu fous : philippe de jonckeere ?
Répondre
C

pas loin, mais pas ça!