Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 13:24


Depuis hier soir, une vieille douleur se réveille en elle. Sous le plombage une carie redémarre, la taraude.  Ce matin c'était intenable. Elle a pris rendez-vous entre midi et deux.
Ils sont nombreux dans la salle d'attente. Encore trois à passer avant elle, et d'autres pour la suite.
Pour attendre elle feuillette les journaux présents sur la table basse, s'informe dans un vieux ELLE de la mode de l'été déjà passé, passe en revue quelques Paris-Match écornés, revoit les énièmes photos de Michael Jackson, s'ennuie. Elle regarde dans Capital le dossier sur le prix de l'immobilier à Paris. Ca baisse, mais pas sa douleur à la dent. Elle passe à la presse quotidienne. Il y a là quelques vieux Monde, quelques Figaro, parfois seulement quelques pages.
Elle lit une interview de Devedjan sur la fin de la crise, ça date déjà, c'était dans Le Monde du 25 août. Il dit "Notre choix de soutenir l'investissement a produit ses effets", et puis, plus loin "L'économie, c'est aussi de la psychologie".
Elle revient à la presse People, elle passe la langue sur ses dents, elle se demande si une couronne n'est pas en train de tomber.
Et les amalgames aussi, il faut dire que ce n'est pas très solide.
Pour oublier qu'elle a mal, elle essaie de se concentrer sur l'interview de Laurence Parisot dans Le Monde du 3 septembre. Elle lit cette phrase, à propos des conflits sociaux, qu"aucun désespoir ne saurait justifier aucune transgression".
La porte s'entrouvre, derrière la porte une voix appelle : "Nathalie Pages", c'est à son tour (d'y) passer.

Partager cet article

Repost 0
Published by cécile portier - dans Simple Appareil ®
commenter cet article

commentaires

Juliette Mézenc 29/09/2009 09:00


revue de presse redoutable, je "recommande" illico


delest 28/09/2009 20:47


Rechercher dans la parole ministérielle et patronale toutes les vertus d'un bon anesthésiant - pas de doute, cette Nathalie ira loin...