Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 12:04

 

Photo0710.jpeg

 

La bataille de l'étendard est perdue  -

Si tu reviens, c'est en fantôme  -

Plus tu te veux immense  -

Et plus ton sang s'étrique  -

 

Ici tu peux choisir de tuer, ou de laver  -

Là, tu peux choisir la haine, ou bien le don -

Bientôt le monde ne sera plus que le catalogue illisible des noms de lieux où tu n'as pas choisi  -

 

Qu'est-ce que tu vas faire?   -

Tu voudrais toujours que les deux fassent la paire   -

 

Invente-toi plutôt une toute petite langue   -

Une pile sèche, un analyseur différentiel, un frein à air, bref, une machine à écrire efficace   -

Deviens ta propre fiction :  -

La vérité est une musique   -

Qui dure autant qu'un jour de neige  -

 

Texte réalisé sous contrainte d’écriture : via Twitter, nous avons joué à interroger quotidiennement Wikipédia : cliquer sur le bouton Article au hasard, voir ce qu’il en sort.  Une manière de jouer à l’oracle et de s’en jouer, sans avoir besoin pour cela d’ouvrir le ventre des oiseaux. 
Au bout de quelques jours, l’idée est venue de composer ces paroles appelant l’interprétation en un seul texte. Il a fallu rassembler les oracles en appelant dans Twitter la note #alearticle, comme on souffle dans un appeau puis les rassembler sur ce site  pour qui veut jouer : à chacun, à partir des mêmes réponses, d’en soutirer une histoire différente, une vérité née du jeu et du hasard.
Voir ici la lecture du même aléaoracle par Robinsonenville.

Partager cet article

Repost 0
Published by cécile portier
commenter cet article

commentaires

delest 07/03/2011 19:07


Tu voudrais toujours que les deux fassent la paire ?
Manifestement, le lave-linge de Monsieur Aléaoracle avale autant de chaussettes que le mien.


cécile portier 10/03/2011 09:31



Les lave-linge sont des Pythies sans pitié