Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 21:15


L'heure est grave. Il faut vraiment que Nathalie trouve du boulot.
Le problème est que le nombre d'offres a dramatiquement diminué (j'ai les chiffres quelque part, mais où? Il me faudrait un archiviste pour la documentation relative au projet), et que je manque cruellement de temps pour l'aider à trouver. Je rechigne à l'envoyer aux Ulis ou à Roissy en Brie, à cause des enfants surtout, car comment ne pas arriver trop tard le soir?
J'ai réfléchi aux secteurs susceptibles d'embaucher. J'ai pensé lui proposer :
- une société de recouvrement de créances client
- une PME de fabricants de masques anti-grippe
- une structure de défaisance pour actifs bancaires pourris
Mais est-ce vraiment le meilleur choix?
Je sais, ce n'est pas l'heure de faire la fine bouche. Mais je veux lui laisser encore une chance : vous.
Voila : vous avez aujourd'hui l'opportunité de devenir l'employeur d'un personnage de fiction. Le salaire est raisonnable : un peu de votre attention. Les charges sociales sont déductibles.
L'embauche de Nathalie est donc mise aux enchères à celui ou celle qui fera la proposition la plus sérieuse (ie : vraisemblable, et susceptible de faire un fil de récit que je pourrais tisser, en bonne ouvrière).
Merci pour elle, d'avance.

Partager cet article

Repost 0
Published by cécile portier - dans Simple Appareil ®
commenter cet article

commentaires

petite racine 25/11/2009 12:58


Cécile
merci pour cette suggestion aux ressorts romanesques évidents, mais il est vrai que dans les sombres desseins que je nourris, la spécialisation de Nathalie en comptabilité gestion est importante
pour activer d'autres processus de récit, que je n'ai pas complètement en tête mais qui seront plus diffile à mobiliser avec des maccabées...
A bientôt!


Cécile 24/11/2009 20:58


Il se trouve que j'ai fait de l'intérim un certain nombre de mois, lorsque j'ai tenté ma chance au Québec. J'ai obtenu les postes en intérim suivant :
- Standardiste pour un magasine consacré au mariage, où je devais dire "Mariage Québec, Wedding Bells, bonjour"
- du secrétariat à la STCUM (rien d'original),
- un poste au courrier du service qui gérait les assurances vie à la Sun Life où je devais ouvrir les lettres provenant principalement de la police, des médecins (urgentistes ou légistes) qui
certifiaient de la mort accidentelle des assurés (au bout d'une semaine, j'ai jeté l'éponge).
Je trouve que ce dernier poste insupportable à assumer est assez romanesque. Nathalie a-t-elle les nerfs plus solide que moi?


caro_carito 23/11/2009 23:30


Je sais que pole emploi fait miroiter une carrière dans l'enseignement. Et comme je viens aussi de la gestion, qui sait si nathalie ne pourrait prendre ce chemin de traverse.


Chr.Borhen 23/11/2009 15:36


Elle ne cherche que dans l'Ile-de-France ?


ben alors ? 23/11/2009 09:33


???