Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 21:11


Identité nationale. C'est un débat qui laisse Nathalie perplexe. Sa propre identité lui semble si incertaine, déjà, elle pourtant bien moins complexe qu'une nation. Et si elle tente de se projeter comme élément constitutif, infinitésimal, de cette nation française, le doute la reprend. Elle, dont les origines se perdent vite dans l'oubli, sent bien qu'elle n'est pas française depuis si longtemps que cela.
Du côté du père, ce nom de Pages, venu de l'occitan, et qui signifie le paysan. Un nom qui vient d'une langue mise au pas, pour désigner une classe subalterne, pas de quoi se sentir appartenir.
Du côté de la mère, c'était Lenoir. Noir par rapport à qui? L'ironie est que le noir s'est porté, dans l'histoire de cette famille, sur les pieds, puisque pieds noirs ils sont devenus, c'est leur identité, depuis 1962. Et avant cela, dans cette famille toujours, l'identité nationale leur semblait plus vaste et plus puissante, et comme à étages. En tout cas ce n'était pas une question. Du moins pas pour eux.
Et si on remonte un peu, du côté de la mère, la mère de la mère de la mère, ça donne des noms vraiment pas français, des noms du Nord, des flandres certainement, des noms qui reconduisent encore une fois son identité aux frontières.
Bien sûr elle sait qu'on ne doit pas confondre identité et origine. Mais à partir de combien de temps passé?

Partager cet article

Repost 0
Published by cécile portier - dans Simple Appareil ®
commenter cet article

commentaires

Ambassadeur nationaux 17/11/2009 09:39


Je crois qu'il est plus facile de définir l'identité nationale que l'identité propre justement. Il est plus facile de désigner une partie commune de nous plutôt que le moi entier. Mais c'est plus
trompeur, car il me semble qu'en désignant les autres on se désigne soit et seulement soit avec nos fantasmes, nos espoirs, nos peurs. Je conclurai en estimant que la définition de l'identité
nationale doit être la plus simple possible pour pouvoir s'adapter à tout le monde.


cécile portier 15/11/2009 09:32


Patte blanche.. l'expression est jolie s'agissant de ce dont on parle ici, effectivement


caro_carito 13/11/2009 23:26


La chance parce que moi à une génération ils ont un accent et pas normand.
Déjà avec Pasquaqua, j'avais dû montrer pattes blanches


Depluloin 11/11/2009 01:52


Philippe, vous avez mis le feu aux poudres! Plus personne ne m'arrêtera. Cécile poursuivez ce beau travail, nous nous occupons des fascistes.


nathalie (ben oui, quoi ?) 10/11/2009 22:20


sans parler de Denfert, bien sûr