Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 19:17

coquille inversée 2
Le monde est neuf aux yeux de Nathalie. Elle fait les mêmes gestes, pourtant, et les choses autour d'elle sont les mêmes aussi. Elle s'endort de la même manière. Qu'elle marche dans la rue, qu'elle aille faire ses achats, qu'elle s'acquitte de son travail, elle est scrutée aussi minutieusement qu'avant, classée aussi précisément, prédite aussi sûrement. Mais c'est comme si cette écriture extérieure d'elle-même était devenue inopérante : dissoute dans une électrolyse soudaine.
Nathalie a trouvé en elle un verbe plus puissant que le destin marketé que se plaisaient à lui dessiner les modernes factotum du "c'est écrit".
Elle sait pourtant, elle sent, comme ce sentiment neuf est fragile, aussi friable que la coquille naissante de l'escargot. Le moindre enthousiasme pour l'appréhender peut lui être fatal. Le bel enroulement de ses idées s'écroulerait d'un rien.
Et puis quoi, ce bel enroulement de pensées : n'est-il pas lui aussi prédictible, descriptible, comme la coquille de l'escargot? Une belle architecture de plus, en tout point calculable. On peut même dire de l'escargot, quand il n'est encore qu'une larve, comment il va tourner : dextrogyre la plupart du temps. Alors une frêle pensée de liberté et d'accomplissement, comment ne pas la voir déjà se resserer en des spirales trop régulières? Comment ne pas la voir déjà se rigidifier dans un sens, toujours le même?
Certes, par nature, les escargots tournent dextrogyre. Du moins la plupart. Mais il se trouve que depuis quelques semaines, l'homme sait, par simple pression sur l'escargot naissant, faire changer le
sens d'enroulement d'une coquille.
Par simple pression. Or, qu'est-ce qu'une fiction? Etymologiquement, une simple pression. Fiction, de fingere «modeler dans l’argile». Par le modelage de la fiction, par sa caresse très particulière, il n'est pas impossible d'imprimer aux coquilles de nos pensées, avant qu'elles ne se rigidifient, un sens différent.

Reste à ne pas les écrabouiller, car la bouillie n'est ni sinistrogyre, ni dextrogyre, et sa plasticité n'est le gage que d'un ventre bien rempli, d'une tête bien colmatée.

Partager cet article

Repost 0
Published by cécile portier - dans Simple Appareil ®
commenter cet article

commentaires

L....................................................uC... 21/02/2010 11:42


Quand ma baignoire s'écoule, j'ai beau maintenir la pression, le sens du tourbillon ne change pas !
pfff !!!
ça ne marche que sur les escargots ce truc !
( j'ai essayé avec une jeune baignoire ).


cécile portier 22/02/2010 06:52


C'est que pour le siphon de la baignoire le modèle de circulation du sens est différent, et s'apparente plutôt à cela.
http://petiteracine.over-blog.com/article-la-question-38191182.html.
Faut chercher dans la bonne étagère à processus, sinon, forcément ça marche pas.
A moins, a moins, que ce ne soit au bout du compte le même mouvement : les escargots seraient des cyclones arrêtés, et ce seaient pour ça qu'ils sont si lents.


PhA 18/02/2010 14:45


"Voyant Pécuchet s'assoupir, il lut à haute voix le passage mentionnant l'existence de la coquille sinistrogyre. Pécuchet fut aux anges : « Te rends-tu compte? On n'en trouve qu'une de cette sorte
sur près de vingt mille qui tournent dans le bon sens ! C'est bien plus rare qu'un fer à cheval. »"


cécile portier 18/02/2010 17:22


Et voilà qu'on retombe encore dans les stats! C'est désespérant!


delest 17/02/2010 23:29


Et l'escargot, qui doit habiter le machin, quelqu'un lui a demandé son avis ? Personnellement, je dors sur le côté droit, les genoux repliés. Si quelque binoclard s'avisait de me pincer le nez pour
inverser ma position, j'entreprendrais de lui démontrer que la bouillie peut être en même temps senestritruc et dextromachin. Nom de nom !...


cécile portier 18/02/2010 07:01


Ah, mais n'ayez crainte! Les manipulations ne se font que sur de très jeunes escargots à la coquille encore souple! Je ne voudrais pas vous vieillir mais il me semble que vous avez passé l'âge de
vous faire mener par le bout du nez.. Quoique, sachez quand même que tous les scientifiques ne sont pas des binoclards rébarbatifs...


florence 17/02/2010 23:25


non seulement c'est un plaisir de lecture et de réflexion sur l'acte d'écrire. Mais en plus j'ai appris une chose étonnante... merci.


cécile portier 18/02/2010 06:50


Merci à vous. L'honneteté voudrait qu'on rappelle que ce n'est pas avec la main que les chercheurs manipulent les escargots, mais avec des baguettes. Un peu comme ça : http://www.luclamy.net/blog/?p=4261
Alors que la fiction elle, a besoin de la caresse, et pas de la baguette


PdB 17/02/2010 21:49


j'y arrive ou aps ?


cécile portier 18/02/2010 06:53



Suspens...