Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 21:39

  PAINS mie

 

De quoi se nourrir? Du réel, de tout façon il n'y a que ça.

Simplement voilà, on est tellement habitués au glacage par dessus, à tout ce falbala de décoration, de fiction, d'amélioration, que tout nu, tout cru, le gros gâteau semble pâteux, désespérement prévisible. On est là devant, obligés à remâcher, remâcher, remâcher. Et moi je vous le dis tout net : si c'est ça, je n'en irai pas de mon petit couteau pour vous découper une belle tranche de réel en plus. Là n'est pas mon appétit.

C'est qu'on nous trompe de vitrine.

Dans cette manne qu'on nous décrit si fade qu'il faut l'ensucrer, si la même de partout qu'il faudrait la truffer de pépites, se cache quelque chose qui n'a pourtant rien de la fève.

Subitement sous la dent gicle une veine, un jus, un sang acide et tranché qui vous renverse de dégoût, de délice. Car le réel n'est pas de mie, mais de chair, et je suis cannibale communiante mangeant mon proche réel. Il est encore palpitant, vivant sous la dent.

L'étrangeté nous est propre. En nous, entre nous, coule un sang, celui de la beauté et du hasard. C'est cela qui nous nourrit sans nous rassasier, à s'en manger la main.

Partager cet article

Repost 0
Published by cécile portier - dans compléments d'objets
commenter cet article

commentaires

Depluloin 23/09/2010 13:38


Superbe, Cécile! Cette communion, je bien la faire. Mais sans aube n'est-ce pas! (N'hésitez pas à croquer les doigts de Tor-ups - de ma part.)


cécile portier 23/09/2010 22:07



Une main si délicieusement verte, vous n'y pensez pas Depluloin! Quand à l'aube, je la préfère rougeoyante effectivement



tor-ups 22/09/2010 09:30


On "mange" ensemble - vendredi ? ... je laisserai pas mes mains sur la table...


cécile portier 22/09/2010 12:47



les mains d'une jardinière sont végétales et intouchables, de toute façon



delest 22/09/2010 00:35


Il y a quelques semaines, je m'adressais à une pauvre blogueuse. Maintenant, c'est à une écrivaine qui Réside.
Attendez un peu quand vous aurez eu le Goncourt !


cécile portier 22/09/2010 12:39



me semble que vous préfereriez que j'obtienne le prix Fauchon....



delest 21/09/2010 00:46


La photo manque un peu de foie gras.


cécile portier 21/09/2010 22:40



 Il y a quelques semaines à peine vous réclamiez des cacahuètes, maintenant le foie gras. La surenchère est patente...