Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 00:31

 

1_IMG_6134_2.jpg

 

me cherchiez-vous madame
un espoir si charmant me serait-il permis


et si l'on devenait ... végétal par littérature


racine


petite chose de faibles filaments ensemble
obstinément dans l'enfonçure sous la terre profonde
fixer un peu stable ce qui dépasse de surface
proliférer en latérales pour chemin de flux
et traverser en circonvolutions



j'en pincerais bien pour la racine
à radicelles tournoyantes
à ramifications infinies
à boutures adventices
celle qui ne se contente pas de la ligne
à moins qu'elle ne tourne

et fasse cercle

et reviens l'éternel

je ne l'ai point encore embrassé d'aujourd'hui

petite racine de rimbaud bleu
sous les marronniers blancs

guêpes et orchidées

tout à coup la montagne devenait violette
de temps en temps elle regardait
les étoiles danser dans le ciel
oh pourvu que je tienne jusqu'à l'aube

bruyère et chèvrefeuille

petite racine de du bellay
bouche rouge et bel aubépin verdissant

petite racine de blandine tenant tête aux lions
dans la fosse
et quelle est cette peur dont le coeur est frappé

petite racine d'horace o fons bandusiae

vos yeux seuls et les miens sont ouverts

compagne du péril moi-même devant vous
au fin fond des forêts j'aurais voulu marcher
poussière sur l'épaule

petit tiroir de bois où déposer le café moulu de sa vie
une autre fois je t'ouvrirai mon âme

reviens, reviens criât la trompe



l'écriture comme 
la sagesse des plantes: même quand elles sont à racines
il ya toujours un dehors où elles font rhizome
—avec le vent, avec un animal, avec l'homme

toujours à entrées multiples

 

2_IMG_1757_2.jpg

 

Plaisir d'accueillir chez Petite Racine ce beau texte végétal de Maryse Hache, qui, à l'occasion des vases communicants de décembre, prend ma place tandis que je prends la sienne, sur semenoir.

 

Les autres participants (y a du monde!) :

 

Daniel Bourrion http://www.face-terres.fr/ et Urbain trop urbain http://www.urbain-trop-urbain.fr/

François Bon http://www.tierslivre.net/ et Michel Volkovitch http://www.volkovitch.com/

Christine Jeanney http://tentatives.eklablog.fr/ce-qu-ils-disent-c138976 et Kouki Rossi http://koukistories.blogspot.com/

Anthony Poiraudeau http://futilesetgraves.blogspot.com/ et Clara Lamireau http://runningnewb.wordpress.com/

Samuel Dixneuf-Mocozet http://samdixneuf.wordpress.com/ et Jérémie Szpirzglas http://www.inacheve.net/

Pierre Ménard http://www.liminaire.fr/ et Christophe Grossi http://kwakizbak.over-blog.com/

Michel Brosseau http://www.àchatperché.net/ et Jean Prod'hom http://www.lesmarges.net/

Lambert Savigneux http://aloredelam.com/ et Silence http://flaneriequotidienne.wordpress.com/

Olivier Guéry http://soubresauts.net/drupal/ et Joachim Séné http://joachimsene.fr/txt/

Maryse Hache http://semenoir.typepad.fr/ et Cécile Portier http://petiteracine.over-blog.com/

Anita Navarrete Berbel http://sauvageana.blogspot.com/ et Landry Jutier http://landryjutier.wordpress.com/

Anne Savelli http://www.fenetresopenspace.blogspot.com/ et Piero Cohen-Hadria http://www.pendantleweekend.net/

Feuilly http://feuilly.hautetfort.com/ et Bertrand Redonnet http://lexildesmots.hautetfort.com/

Arnaud Maïsetti http://www.arnaudmaisetti.net/spip et KMS http://kmskma.free.fr/

Starsky http://www.starsky.fr/ et Random Songs http://randomsongs.org/

Laure Morali http://lauremorali.blogspot.com/ et Michèle Dujardin http://abadon.fr/

Florence Trocmé http://poezibao.typepad.com/ et Laurent Margantin http://www.oeuvresouvertes.net/

Isabelle Buterlin http://yzabel2046.blogspot.com/ et Jean Yves Fick http://jeanyvesfick.wordpress.com/

Barbara Albeck http://barbara-albeck.over-blog.com/ et Jean http://souriredureste.blogspot.com/

Kathie Durand http://www.minetteaferraille.net/ et Nolwenn Euzen http://nolwenn.euzen.over-blog.com/

Juliette Mezenc http://motmaquis.net/ et Loran Bart http://noteseparses.wordpress.com/

Gilles Bertin http://www.lignesdevie.com/ et Brigitte Célérier http://brigetoun.blogspot.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by cécile portier
commenter cet article

commentaires

katferraille 03/12/2010 23:05


tendresse végétale, et belle, l'attention (et puis la mousse posée là, douce)


delest 03/12/2010 19:04


"petite racine tenant tête aux lions dans la fosse" Faut il y voir une allusion perfide à la férocité des commentateurs ?


cécile portier 05/12/2010 23:03



des commentateurs férocement végétariens



brigitte Celerier 03/12/2010 19:02


puisque j'ai quelques minutes, je reviens pour dire le plaisir de ce matin, en lisant, en suivant, en rêvant, en voyant


cjeanney 03/12/2010 08:58


Comme j'aime "l'écriture comme
la sagesse des plantes: même quand elles sont à racines
il y a toujours un dehors où elles font rhizome" !


cécile portier 03/12/2010 09:42



Oh ben moi aussi, on l'imagine bien! Ce texte, comme un cadeau pour moi