Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 20:12

bodyscan 
On se demande bien pourquoi Nathalie Pages prendrait l'avion. Mais, peut-être, enhardie par son récent salaire, projette t-elle un voyage pour l'été en Italie.
Elle devra couvrir ses épaules à l'entrée des basiliques romaines. Mais à l'aéroport, peut-être lui demandera t-on, dans la grammaire universelle des injonctions contradictoires, qui est loin d'être une idiosyncrasie italienne,  de se dénuder entièrement.
Sous les portiques d'aéroport, on ne fait pas pousser de glycine. Sous les portiques d'aéroport, la nudité n'est pas le signe d'un embarquement immédiat vers des envols délicieux. Plutôt la menace de rester au sol à tout jamais.
La nudité des aéroports est une image de plus, une image médiatisée, une image par truchement. La nudité n'est plus l'approche. La nudité sert le soupçon. Car sous la peau scannée peut-être se cachent encore d'autres armes? Sous la boite cranienne peut-être se cachent encore d'autres noires préméditations?
Quels autres examens invasifs devra subir Nathalie dans quelques mois, dans quelques années, sous les portiques d'aéroport?

99,9% des passagers sont d'honnêtes gens", dit le Président de l'autorité italienne pour le transport aérien, "mais nous devons tous les contrôler avec le même soin "(Le Monde du 1er janvier).
Rien ne permet de penser que Nathalie fait partie des 0,1% restant. Rien. Et pourtant, en elle, quelque chose s'apprête à exploser. Sa pudeur? Ou bien sa colère?

Partager cet article

Repost 0
Published by cécile portier - dans Simple Appareil ®
commenter cet article

commentaires

Zoë 12/01/2010 19:12


Déjà que je commençais à être allergique aux avions et aux aéroports, les dernières trouvailles de nos absurdes paranoïaques vont finir par me convaincre de voyager à pied, pas très loin bien -sûr
mais le monde commence à ressembler au même supermarché partout, alors autant explorer plus en détail mon beau pays.


PdB 07/01/2010 08:31


elle est amusante, cette photo : pas de visage, main en l'air, des seins dirait-on, une sorte de truc pendouillant entre les jambes, on pourrait dire c'est pile et face, mais non, c'est juste la
même... Des scanners dans les aéroports, et bientôt dans les centre commerciaux, et bientôt à l'entrée des villes où il faudra payer, et bientôt on renflouera les pauvres en dehors des territoires
scannés, et on restera entre soi. Heureux. Secs. Froids. Morts.


cecile portier 06/01/2010 18:54


Le voyage en librairie et en bibliothèque est en effet tout à fait conseillé, notamment pour les blogueurs trop pressés qui mettent des h là où il ne faut pas... Allez, disons que c'était une
volonté d'habiller les mots d'une pelure de plus, quand les corps se dénudent involontairement...


dominique boudou 06/01/2010 18:37


Oui, oui, sinistre avanie encore. Que Nathalie reste chez elle. Au lieu de voyager en avion, qu'elle voyage en librairie. C'est mois cher, encore qu'à la longue... , mais en tout cas on voyage
beaucoup plus loin et on n'a pas à se dénuder devant un scanner. Brr !


delest 06/01/2010 17:36


"idiosynchrasie" : mot refusé par le dictionnaire "trésor de la langue française". Because la détection d'une hache inopportune.
Détection assurée, précisons le, sans le secours d'aucun portique.
Bonne année, madame la blogueuse. Merci pour ce bel espace de création.