Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 22:08


Des offres dont elle a eu connaissance,  Nathalie a éliminé celles qui présentaient un risque d'éloignement géographique, professionnel ou... éthique (car il aurait fallu lâcher, disons, du lest, sur certaines de ses convictions). Celle qui lui semblait la plus sérieuse, la moins risquée, était ainsi libellée :

"poste de secrétaire comptable à pourvoir immédiatement (payes, liasses fiscales, déclarations des données sociales, etc...), petit secrétariat (facilité rédactionnelle serait un plus) maîtrise ms office, 35h/hebdo, ticket restaurant, 1400 euros brut/mois. Basé à Paris 19° (métro Corentin Cariou, immeuble Club Méditerranée). "

Elle s'est donc présentée au rendez-vous fixé par l'annonce, aujourd'hui même.
Naïvement elle pensait que c'était pour le Club Med, elle rêvait déjà à des facilités accordées aux employés pour des séjours en période creuse.
Mais arrivée dans leurs locaux on lui fit savoir que non, pas du tout, il n'y avait pas de poste à pourvoir. On ajouta que certainement il s'agissait d'une offre émanant d'une autre entreprise logée au 11, rue de CAMBRAI.
Car telle était l'adresse exacte. Or, il y a une certaine fatalité attachée aux noms. Le déplacement de Nathalie, ce jour là, sans plus de préparation, fut donc une vraie bêtise, car elle erra de sièges sociaux en succursales au sein du vaste immeuble Club Méditerrannée, passant de Club internet aux experts-comptables SAGE, sans s, en passant par CIEL, célèbre éditeur de logiciels comptables, et par AIRWELL, spécialiste de la chaleur douce à inertie et du radiateur à accumulateur, sans trouver nulle part la source initiale d'émanation de cette prometteuse offre d'embauche.
Elle sonna à une vingtaine de portes, s'arrêtant bien avant la fin, quand elle tomba sur LES PETITS CHAPERONS ROUGES, car c'est elle qui se sentait perdue tout à coup, et ne voyant plus la galette au bout.

Partager cet article

Repost 0
Published by cécile portier - dans Simple Appareil ®
commenter cet article

commentaires

Depluloin 27/11/2009 01:33


Vous êtes tranquille vous, petite racine. J'aurais dû suivre un de vos chemins, je n'en serais pas là. Merci à vous, vraiment, vraiment.


PdB 26/11/2009 22:05


C'est aussi en pleurant qu'on peut retrouver le goût de vivre...
Et puis ce n'est que de l'eau, va falloir y aller...
On aura essayé, maintenant, c'est à toi Cécile...


cécile portier 25/11/2009 18:25


Hélas...
Nous sommes dans l'ornière.
Ce blog va bientôt ressembler aux Misérables si l'on n'y prend garde... Il va falloir un sursaut avant que Nathalie pleure


delest 25/11/2009 14:33


Pauvre Nathalie... Elle le paye au prix fort, de n'avoir pas voulu lâcher de lest. J'espère qu'elle sera assez forte pour que ne pointe nulle larme, au bout de ses cils.


PdB 24/11/2009 22:22


Que savoir ? Qui peut savoir ? Comment savoir ? Lui-même ne le sait pas (s'en doute sans doute) sinon pourquoi faire paraître cette annonce ? Et peut-être vous savez "la chance ne frappe qu'une
fois à la porte de la jeunesse", peut-être était-ce là une porte de sortie (d'entrée) pour Nathalie ? Trop tard.