Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 22:07

 

kaleidoscope

La resucée est toujours considérée avec méfiance. Voire mépris. Mais quoi? Y a t-il tant de choses nouvelles sous le soleil? La seule chose qu'on puisse tenter, c'est la multiplication du même, sa diffraction, son agencement. Jouer du fait que sous le soleil les choses n'ont, selon l'heure, pas les mêmes couleurs. Jouer du mystère de la pleine lumière, expliciter dans le sombre. Et puis découper, recomposer. Petits rayons dardés, trompés, qui font que le monde usé, par nous même salivé, nous redevienne méconnaissable.

Partager cet article

Repost 0
Published by cécile portier - dans compléments d'objets
commenter cet article

commentaires

ept 12/10/2010 02:42


c'est tres beau...


Depluloin 30/04/2010 16:10


"Tout redire, sous peine de n'avoir rien dit." (Robert Pinget) Mais ce n'est pas encore ça! (Vous m'en voulez pour FB mais je vous assure que...)


Depluloin 30/04/2010 13:42


Si j'avais bonne mémoire, mais ça n'est pas le cas, je retrouverais cette étude sur la "répétition" dans la littérature". (Sinon, j'ai encore de grosses lacunes avec Facebook, ça viendra... mais en
attendant merci pour l'invitation!)


cécile portier 30/04/2010 14:06



eh oui, comme je disais rien de nouveau sous le soleil. Même pas facebook, il faut bien le dire



PdB 30/04/2010 12:53


ce que j'aime dans les kaléïdoscopes, c'est qu'on n'y voit pas le relief... (comme j'écris, en plus, ces commentaires à l'aveugle, vous me comprendrez)... Mais oui, dis, je comme PhA...!


cécile portier 30/04/2010 14:05



on dit pourtant taper comme un sourd, mais là, c'est une autre manière de taper



Anna de Sandre 30/04/2010 09:17


Absolument.C'est pour cela que quatre saisons me suffisent.


cécile portier 30/04/2010 14:04



quoiqu'une douzaine de saisons aux nuances subtiles conviendraient mieux à nos humeurs changeantes