Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 13:36

 

 

tetris-stickers-2

 

L'envie me prend parfois, de reprendre cette histoire de mains, me remettre à photographier les mains des gens dans le métro. Je regarde.

Hier, en face de moi : une jeune femme aux pouces véloces, tricotant des mots sur son blackberry, et à côté, un homme très fort en costume sombre, sérieusement absorbé lui aussi, tenant dans ces mains énormes un tout petit écran.

Le hasard a voulu que je me lève, et que je me retrouve en regard-plongée sur son écran. C'était Tétris. Formes simples et coudées, calmes blocs tombant d'un ciel morne, et l'objectif impératif : remplir les vides, faire que la ligne du dessous soit pleine absolument. Je suis restée un moment à regarder s'empiler les rectangles, à regarder surtout comment une ligne une fois vidée de ses vides s'évanouit d'elle-même, s'écrase, s'oublie - comme une génération sans trace.

Nous passons, de la même manière, beaucoup de temps à tenter de remplir nos vies.

Partager cet article

Repost 0
Published by cécile portier - dans A mains nues
commenter cet article

commentaires

Pierre Duba 24/02/2011 12:23


J'ai cherché de l'aide sur internet pour dessiner une main, enfin, plus précisément la peau, la peau de la main qui vieillit, pour mon livre "Un portrait de moitié Claire"… et de mes images j'ai
glissé dans vos mots, sans m'en rendre compte, j'ai suivit votre ligne, pris le métro, presque toute ma matinée. J'ai oublié mon travail, je regardais vos paysages, votre regard, la distance à
l'autre sans cesse questionnée, et vos mots qui vous racontent, bien sûr cela me parle, c'est pour ça que je vous dis que j'existe, de vous dire que mon dernier livre qui à pour titre" Racine" ni
petite ni grande, un livre où les mots écrits se sont taris, et puis, j'avais déjà oublié, le livre d' avant "Sans l'ombre d'un doute" où je dis effrontément "Je" qui commence par une histoire avec
mes mains, cette main qui dort et cette main gauche qui dessine les rêves de la main droite.
Je souris de mes mots et de leurs maladresses, et de l'incongruité de ce geste, c'est toujours si étrange pour moi, de dire à quelqu'un que l'on imagine si brièvement que l'on croit connaitre, non,
où on croit se reconnaitre, de formuler un besoin d'exister. Merci.
Pierre Duba


cécile portier 25/02/2011 09:44



Ah là là... Je suis allée voir votre site. Soufflée. Quelle rencontre. Ce qui aurait été incongru c'est qu'elle n'ait pas lieu. Quoi dire alors? Que j'attends "Un portrait de moitié Claire". Que
je vais aller découvrir les autres en librairie. Donc, à bientôt. Et c'est une belle journée qui commence.



esprit du vent 27/10/2010 14:43


j'aime bien les couleurs ...j'aime bien Tetris ..
mais je trouve cela bien anonyme et bien 'bulle' toutes ces personnes plongées dans leur portable ..
ou allons-nous ..le regard de l'autre se perd de plus en plus ..chacun s'enferme dans sa tour d'ivoire .....

quant à tenter de remplir sa vie ..bah pas moi je ne le vois pas comme ça et heureusement car ce n'est pas vivre les moments Carpe Diem de la Vie !!..


cécile portier 02/11/2010 21:15



bulles : faites pour éclater, en effet



delest 21/10/2010 13:51


Je dois pourtant prendre la défense de Souricette, qui n'a tort que sur un point. En effet, dans une écrasante majorité de textes, supprimer la phrase qui suit la pénultième s'assimilerait aisément
à une œuvre de salubrité publique. Qui donnerait du cœur à l 'ouvrage pour un chantier encore plus décisif : l'écrabouillage des cinquante premiers mots. Une fois retirés ces deux points
d'amarrage, suffirait d'incliner légèrement le livre pour que l'ensemble des mots glisse docilement vers le vide-ordures avec un grand "ploups".
Aucun des textes publiés ici n'appartient à cette majorité-là, naturellement.


cécile portier 21/10/2010 15:58



Ce qui est bien c'est que vous venez de m'écrire un billet supplémentaire pour la série Compléments d'objets. Ca tombe bien : je comptais en faire un aujourd'hui et puis finalement non, pas eu le
temps : j'ai eu à la place une conversation passionante (et en boucle) avec le serveur vocal de la SNCF.



Depluloin 20/10/2010 19:39


Magnifique! Le métro, c'est la vie, d'ailleurs je ne le prends plus. (Mais ces vies bien remplies, trop remplies, elles n'ont que rarement quelque chose d'autre à dire que raconter, raconter...)


cécile portier 20/10/2010 22:40



tout le monde n'a pas la possibilité de se faire des bio-dégradées fatales et éblouissantes...



kouki 20/10/2010 16:29


Allez zou, un p'tit tour chez le réparateur ... si ça existe encore !?
j'adore les mains ...


cécile portier 20/10/2010 22:38



je pourrai, si j'en trouve un, photographier celles du réparateur...