Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 13:00



Nathalie sait bien qu'il faut qu'elle commence par rafraîchir son CV. Elle sait bien que comme la salade, le CV est une feuille fragile et qui ne supporte pas la péremption. Or, comme la salade, le CV doit être appétissant.
Donc Nathalie prend son courage à deux mains, l'ordinateur de sa fille, et recherche le dernier enregistrement de son fichier CV. Evidemment elle ne le trouve pas, et elle doit, laborieusement, tout recommencer.
L'exercice de se pencher sur sa vie par le filtre du CV a quelque chose de douloureux - chameau par le chas de l'aiguille. Et puis toutes ces béances qu'il faut colmater par des assemblages judicieux de dates, par des formulations adroites.
Sur les loisirs, elle note qu'elle nage, en eaux troubles d'ailleurs aujourd'hui, qu'elle dessine, même si ce n'est plus tout à fait vrai, et puis qu'elle lit.
Notant cela, l'envie lui prend d'aller à la bibliothèque, la finalisation du CV peut bien attendre encore une heure.
Pour le choix du livre, elle allait s'en remettre au hasard, comme d'habitude.
Mais elle tombe sur ce titre, CV Roman, de
Thierry Beinstingel.


Elle ouvre, elle lit cela :
"Dans nos sacoches attendent quelques individus aplatis et résumés chacun par une feuille A4. Nous attendons la fin de nos conversations pour ouvrir nos attachés-cases et présenter l'un d'entre eux à titre d'exemple, glisser d'un air entendu la feuille sous le nez du DRH."

De lire cela qu'elle sait déjà, qu'elle n'est pas la seule à devoir s'aplatir dans le rouleau compresseur du CV, lui fait sentir quelque chose qui n'est pas de la consolation, qui n'est pas de la tristesse, mais les deux en même temps. Quelque chose comme l'idée de la fraternité.

Merci à
Philippe Annocque de m'avoir fait découvrir ce livre bouleversant, et cet auteur.

Partager cet article

Repost 0
Published by cécile portier - dans Simple Appareil ®
commenter cet article

commentaires

Cactus 20/11/2009 17:11


merci aussi !


cecile portier 20/11/2009 13:24


@ Delest : oui, en effet, Nathalie est jolie, c'est aussi ce que m'a dit mon mari. Va falloir que je me méfie.
Et sinon, vous me voyez désappointée car vous, un de mes plus fidèles lecteurs, vous n'avez pas remarqué que, si de nombreux pans de la vie de Nathalie sont encore dans l'ombre, la question de sa
denture a déjà été traitée : http://petiteracine.over-blog.com/article-36616553.html


delest 18/11/2009 22:22


Nos CV sont toujours trop longs. Bourvil se contentait d'un "abonné au gaz". On pourrait opter aussi pour : "vivant, essaye de le rester". A part ça, elle est jolie, Nathalie. Avais pas remarqué,
la première fois. Par contre, sourire triste.
Vous avez une lourde responsabilité, Cécile. Va falloir inventer ces circonstances qui nous dévoileront des dents sans aucun doute aussi régulières qu'étincelantes.


petite racine 18/11/2009 21:37


il faudrait trouver des statistiques sur les fonctionnaires qui ont passé des concours à multiples épreuves dans le seul but d'échapper à la rédaction d'une page de CV. Peut-être y a t-il aussi
quelques moines, des entrepreneurs ne devant qu'à eux-mêmes, et des malfrats de haute volée.
Quoique, peut-être la mafia recrute sur CV, après tout?


dominique boudou 18/11/2009 18:22


Quelle douleur d'avoir en effet à faire un CV qu'on envoie par centaines et qui reste lettre morte. J'ai bien de la chance d'être protégé de pareille avanie.