Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 20:00

 



Si Nathalie cherche à se divertir avec un Banco, c'est qu'une préoccupation sombre la travaille, qu'elle voudrait pouvoir fuir.
Depuis quelques jours, Julie, sa fille aînée, ne parle plus. Elle est là, elle participe aux repas, débarasse son assiette, puis s'en va dans sa chambre et on ne la revoit plus de la soirée. Elle est là, mais elle est hors d'atteinte.
Aucun conflit ouvert à signaler ces derniers jours, pourtant.
A peine, sur le visage de Julie, une pointe d'agacement l'autre jour, quand Nathalie lui a rendu ses clés qu'elle avait emporté par mégarde.
Cela suffit-il à provoquer un tel mutisme?
Nathalie cherche une autre cause. Elle interroge Julie. Plusieurs fois elle tente :

   - Mais qu'est-ce t'as?
   - Rien, rien (sur un ton, selon les moments, nonchalant ou exaspéré)

Nathalie se demande quoi faire. Elle a conscience que sa réaction ne peut être la même selon ce que le silence recouvre. Mentalement, elle construit un arbre de décision. Elle tente de sérier les hypothèses, de mettre en face de chacune d'elle une réaction appropriée.
Elle en déduit trois stratégies d'action possibles :
- consulter un médecin
- ne rien dire, ne rien faire, ça va passer tout seul
- la laisser venir avant d'agir

Elle mesure l'absurdité d'emmener sa fille chez le médecin sans aucune conversation préalable. Or, c'est justement cela qui est impossible. Elle se rabat donc sur "ça va passer tout seul" ou bien "la laisser venir avant d'agir", ce qui revient au même, une position d'attente, un "ne rien faire" craintif, car si jamais c'était grave?

Mettons, par exemple, qu'elle ne soit pas malade. Mettons qu'elle cache quelque chose. Mettons que ce soit grave. Mettons qu'elle ne soit pas enceinte. Mettons qu'elle ne se drogue pas. Mettons qu'elle ne soit pas prête à en parler. Est-ce que vraiment, ça va passer tout seul?

Partager cet article

Repost 0
Published by cécile portier - dans Simple Appareil ®
commenter cet article

commentaires

PdB 18/10/2009 14:26


Probablement : classer n'est qu'opératoire, instrumentalisable, évaluatif... Rien à voir (mais rien) avec ce que nous vivons tous (j'aime savoir, et pouvoir et connaître ce que la fiction nous
apporte et nous ôte): la vie n'est pas que chiffres ou mots (alors nous veillons - je, un peu, à mon échelle- à faire émerger d'autres voix (voies).


cécile portier 18/10/2009 09:42


Peut-être bien que c'est ce qu'il faudrait, en effet : cesser de raisonner par catégories et de croire que tout s'épuise dans le classement permanent du monde.


PdB 18/10/2009 02:55


Ce qu'il faudrait à Nathalie, c'est une feuille de papier, je suppose, et un stylo, sur laquelle et avec l'aide duquel elle écrirait quelques mots, peut-être même deviendraient-ils une lettre
(comme les mots sont retors puisqu'ils sont faits de lettres) qu'elle enverrait à sa fille, par la poste je suppose à nouveau, entamant ainsi une conversation, qu'elle n'est d'ailleurs pas obligée
de signaler comme venant d'elle (alors une machine à écrire ?). Mais surtout, il faudrait qu'elle tente, cette Nathalie, de cesser de réfléchir par oui ou par non, l'absurde ne tient jamais compte
de ce type de séparation du monde en deux lots, inégaux ou non.


cécile portier 17/10/2009 13:34


A caro-carito : tout théoricien susceptible de m'aider dans cette vaste et absurde entreprise est le bienvenu
A Delest : la tapette à mouches, je retiens l'idée, d'autant qu'il doit y avoir des calculs savants sur l'angle et la vitesse du coup permettant de ne pas rater sa cible (je parle des vraies
mouches, les jeunes filles, mieux vaut seulement les éventer)
A Dr Goulu : Si vous saviez mon état de dénuement conceptuel et technique concernant la question du traitement des données, vous en pleureriez. Je fais tout avec mes petits doigts sur Excell et
Paint, quand j'aurais besoin des logiciels les plus puissants des grandes multinationales pour traiter correctement Nathalie. Mais il faut que je trouve le temps de venir fouiller chez vous plus
longtemps pour trouver de bonnes idées, et de la méthode


Dr. Goulu 17/10/2009 08:48


Avez vous fait faire votre profil MBTI ? Je parie que vous êtes ENTP ou ENTJ ! (http://goulu.wordpress.com/2006/12/21/private-mbti/ )