Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 14:27

chimère

J'allais vous parler de cela, de ce cerveau de chimère fossilisé, vieux de 300 millions d'années, qu'on a retrouvé récemment et qui ce matin encore me semblait la chose importante à vous dire (l'écriture, sa capacité à fabriquer de la dureté). Et puis je suis sortie, il y avait cette lumière, et j'ai oublié que c'était pour quelque chose. Il y avait, il y a cette douceur dans la rue. Affolante, pour qui est nourri de la sève du froid. Il y a le pas des gens, un peu plus lent. Il y a de la légèreté, et aussi un arbre précoce déjà rose, au coin d'une rue pas loin. En rentrant j'ai croisé le monsieur de la synagogue en face de chez moi, qui a sorti une chaise sur le pas de la porte, et qui est là à rien faire. Dans ma cour, des fenêtres entrouvertes, qui laissent passer des voix. Moi aussi j'ai laissé la fenêtre ouverte. Ma fenêtre est une porte, et en ce moment même un chat vient d'entrer, prudent. J'entends des cris d'enfants qui portent loin depuis la cour de l'école à 100 mètres, parmi ces cris de jeux il y a mes enfants. J'irai les chercher tout à l'heure. Le chat vient de repartir, un oiseau chante. Le monde n'est pas qu'un bruit dont il faut perpétuellement régler les fréquences. Les chimères volent avant de durer. Et celle dont je voulais vous parler, ma foi je veux bien attendre 300 millions d'années de plus avant que cela, et seulement cela, m'échoie. Pour le moment : je m'évite, je lévite.

Partager cet article

Repost 0
Published by cécile portier
commenter cet article

commentaires

gmc 15/02/2011 13:44


A LA CLARINETTE

Pays de l'ultime oxymore
La dureté vaut bien
Les affres de la douceur

Passe donc rue du pashmina
Dans les barbelés en caresses
Qui frôlent tes paupières

Au hasard des avenues
Qui jouent aux dés
Le temps se mire
En génuflexions de hanches


Bertrand 15/02/2011 09:00


Vous avez de la chance, Cécile. Moi, j'évite de léviter. A cause de la chute. Je n'ai jamais su retomber sur mes pattes, comme font les mistigris.


Dominique Boudou 14/02/2011 11:29


J'attendrai aussi. Mais c'est qu'il y aura tant de chimères, à cette époque.


delest 13/02/2011 12:26


On dirait le cerveau d'un ministre de l'intérieur.
Sauf qu'il est quand même nettement plus grand.


PhA 12/02/2011 21:38


A cette nouvelle je me rends compte que mon cerveau de paléontologue raté n'est pas tout à fait fossilisé : il a frémi.