Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 08:01

 

SAM_0426.JPG

 

Si ces derniers temps vous me croisez ici où là courant essoufflée, sachez que c'est parce que ma montre à gousset n'y suffit plus pour me dire combien je me fais distancer par les choses à faire, qui sont autant de vifs animaux aussi irrattrapables que des bévues, et n'ayant aucun sens de la ligne droite. J'ai parfois la tentation de me dire que le furet repasse toujours par là, où je ferais mieux de m'asseoir tranquillement. Je connaissais une vieille dame qui disait cela tendrement aux enfants espiègles qui la fuyaient après lui avoir fait une niche : "je t'attraperai sans courir". Mais décidément non, je n'ai pas cette sagesse.

(une des preuves, ici, et ici aussi, où ça continue au rythme endiablé de 4 fois par semaine - tous jours ouvrables sauf mercredi)

Partager cet article
Repost0

commentaires

S

Tous ces animaux sur le web ! je ne comprends pas.


Répondre
S

Je suis allée voir vos preuves et j'ai essayé de vous laisser un commentaire. Mais personne n'a voulu me demander mon URL. Alors j'ai écrit à tous et personne sur Facebook (qu'est ce que c'est que
ce truc?) :
"Je suis étonnée de ne pas voir la surintendante dans les parages. Ce sont pourtant exactement ceux qu'elle me réclamait la semaine dernière.
Je reviens, je vais la chercher."
Mais c'était pour vous!
Espérons que le furet, lui, a bien gardé son URL sur lui, sinon il est fichu je le crains.


Répondre
C


Le furet s'insinue dans toutes les URL pour les effacer avec sa queue! C'est ça l'explication!